lundi 25 février 2013

Légendes D'Automne



Réalisateur : Edward Zwick.
Date sortie FR : 5 Avril 1995.
Genre : Drame.
Durée :  : 2h13.
Les Acteurs : Brad Pitt, Anthony Hopkins, Julia Ormond, Aidan Quinn,
Henry Thomas et Karina Lombard...
Note : 3/5  

Le Résumé :

"Au coeur des contrées sauvages du Montana, trois frères, Alfred, Tristan et Samuel sont élevés par leur père, le Colonel William Ludlow et ses amis indiens. Un jour, Samuel, le plus fragile, présente sa ravissante fiancée, Susannah à sa famille. Les trois jeunes hommes s'engagent dans la Premières Guerre Mondiale et Samuel décède sur le champ de bataille. A leur retour, Tristan et Alfred se battent pour conquérir le coeur de la belle veuve." 


La Chronique :

Un film emplit d’amour et de drame. Je dirai – sans oublier sa nature mélodramatique – qu’il est assez magnifique dans son style. Un parfait mélange en soit !

J’ai connu ce film grâce à une amie, qui un jour c’est « légèrement » indignée de mon ignorance. Il lui fallu d’ailleurs beaucoup de courage et de patience pour réussir à me le faire visionner lol.

En effet : Des hommes proches qui tombent sous le charme de la même femme, ça me revenait comme un goût de déjà vu et me paraissait un peu trop sentimentale pour moi (qui ne regarde que très rarement ce genre de film). Je n’avais que le résumé, qui se concentre principalement sur l’amour pour en faire mon avis et décider, si oui ou non, je me lançais…
A la première réflexion, je m’étais dis : « Comme s’il n’y avait qu’une seule femme sur terre ! Comment pouvait-on agir ainsi entre frère ? » Ok, ça arrive régulièrement dans les films, mais quand même !
En bref, ça ne me tentait pas trop…

Il n’y a pourtant que les idiots qui ne changent par d’avis, car finalement, je me suis lancée !

A mes yeux, ce film ne parle pas d’amour en premier plan, mais du drame, des drames dans la vie d’une famille, d’un homme en particulier : Tristan Ludlow. La mort d’un frère, le déchirement des deux autres pour l’amour d’une femme et les drames qui se cumulent jusqu’à la fin du film, sans pour autant entraîner les spectateurs à la déprime bien entendu.

Tristan nous fait d’ailleurs craquer dès ses premières scènes par ses différences, sa façon d’être et sa force. Je pense cependant, que l’interprète Brad Pitt y est aussi pour beaucoup de choses lol. Je ne dis pas par là qu’il est parfait. Il agit parfois avec violence et ne fait pas toujours les bons choix, mais je crois qu’aucun homme ne serait capable de se maîtriser après tous ces drames… 

Samuel Ludlow (joué par Henry Thomas), le plus jeune des frères est également un personnage très attachant. Logique, étant donné que sa mort arrive comme le premier drame d’une longue liste. C’est donc chose gagné pour le réalisateur et les acteurs, on s’attache très vite à cet homme gentil, droit, courageux, le petit de la famille et aimé par tous. Sa mort ne peu donc pas nous laisser insensible.

Alfred (Aidan Quinn) quand à lui, est ce que j’appellerai le vilain petit canard… Non pas parce qu’il est rejeté par sa famille, non. Il est juste différent… On ne le déteste pas, mais on ne l’adore pas non plus… (Si on craque déjà pour Tristan bien sur lol.)

Quand à Susannah (interprété par Julia Ormond)… Mon avis tergiverse à son sujet. Elle est gentille, pleine de bonnes intentions et réellement amoureuse. Elle ne ment pas, sa souffrance est réelle et visible tout le long du film. Mais tout de même, n’y a-t-il pas d’autres hommes sur terre que les frères Ludlow ? Les trois en plus !!!

J’ajouterais que l’acteur Anthony Hopkins jouant le rôle du colonel est une agréable surprise. Un acteur bourré de talent que personnellement j’adore ! Donc : Que du Bonheur !

Conclusion :
Ce film basé sur un roman de Jim Harrison (qui finira par atterrir dans ma bibliothèque) est une œuvre très agréable à regarder. Depuis mon premier visionnage, je ne rate pas une occasion pour le voir à nouveau. Donc, ne soyez pas septique et lancez-vous ! Je vous garantis un bon moment et qui plus est, les musiques sont magnifiques ! 

(Spoilers :)
Hihihihihi ! La partie Spoilers : je l'ai attendu tout au long de ma chronique. Donc si vous ne voulez pas découvrir un peu trop du film, ne lisez pas ce qui suit.

Tristan étant mis en avant tout le long du film, il est celui dont Suzannah tombe follement amoureuse et dont elle ne se remettra jamais. Il agit stupidement après la mort de son frère, abandonne même celle qu'il aime, celle qui lui dit être prête à l'attendre toute une vie s'il le fallait.
Mais toute une vie... C'était finalement trop long...
En voyant le début du film, on s'imagine que Suzannah fini avec Tristan et que c'est une chose obligé pour la fin du film. Et j'ai pourtant appréciée que ce ne soit pas le cas... J'ai également aimé que le personnage d'Isabel ne soit pas vaguement oublié... J'ai admiré un amour naissant pour Tristan après celui éprouvé pour Susannah... Et au sujet de cette dernière, il m'a "plu" si je peu m'exprimer ainsi (Et je le dis, au risque de paraître odieuse si vous visionnez ce film lol), que son amour déchiré pour ces trois frères (et en particulier un) ne puisse jamais la rendre heureuse...
Pour terminer, le film narre l'histoire de cette famille par la bouche d'un de leur vieil ami indien. Il ne cesse de décrire le courage des personnages et les différents drames qui se sont abattus sur eux. Mais il décrit aussi une fin heureuse, une réconciliation qui réunis toutes la famille et un renouement entre Tristan et "la bête"... 

Bande-annonce :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire