lundi 8 avril 2013

Anna Karénine



Réalisateur : Joe Wright.
Date sortie US : Le 7 Septembre 2012 au Cinéma.
Date sortie FR : Le 5 Déc 2012 au Ciné et le Mardi 9 Avril 2013 en Dvd.
Genre : Drame, Historique et Romance.
Durée :  : 2h11.
Les Acteurs : Keira Knightley, Aaron Taylor-Johnson, Jude Law, Domhnall Gleeson, Alicia Vikander, Matthew MacFadyen et Kelly Macdonald.
Note : 4,5/5   


Le Résumé : 

"Russie, 1874, la belle et ardente Anna Karénine jouit de tout ce à quoi ses contemporains aspirent : mariée à Karénine, un haut fonctionnaire du gouvernement à qui elle a donné un fils, elle a atteint un éminent statut social à Saint-Pétersbourg. A la réception d'une lettre de son incorrigible séducteur de frère Oblonski, la suppliant de venir l'aider à sauver son mariage avec Dolly, elle se rend à Moscou. Au cours de son voyage, elle rencontre la comtesse Vronski que son fils, un charmant officier de la cavalerie, vient accueillir à la gare. Quelques brefs échanges suffisent pour éveiller en Anna et lui une attirance mutuelle. Anna, désorientée, rentre à Saint-Pétersbourg, mais Vronski l'y suit. Elle s'évertue à reprendre sa calme vie de famille, mais son obsession pour le jeune officier ne cesse de la tourmenter. Et malgré les risques d'une telle relation dans cette sphère de société, elle s'abandonne alors à l'adultère, qui bientôt connue de tous scandalise l'aristocratie locale. Le statut et la respectabilité de Karénine sont mis en péril, le poussant ainsi à lancer une ultimatum à sa femme. Dans sa recherche éperdue de bonheur, Anna révèle au grand jour l’hypocrisie d'une société obsédée par le paraître. Incapable de renoncer à sa passion, elle fait le choix du cœur .. Choix lourd de conséquences...

En parallèle, l'histoire de Levine, un propriétaire terrien sensible et idéaliste épris de la soeur cadette de Dolly, Kitty..."


"Il y a autant d'amours qu'il y a de coeur en chacun de nous."    
                                                                  Léon Tolstoï.

La Chronique :

Ce film est une adaptation du roman "Anna Karénine" de Léon Tolstoï, qui nous plonge dans un drame romantique au milieu de la haute société russe de la fin du XIXe Siècle. Je n'étais personnellement pas très attirée ces derniers temps par ce genre de scénario et je n'avais donc pas pris la peine de m'attarder dessus à sa sortie au cinéma. Ce qui  fut probablement une petite erreur de ma part, cela m'aurait été agréable je pense de le découvrir sur grand écran, les décors devaient rendre à merveilles ! Mais peu importe, à l'approche de sa sortie en Dvd, je me suis enfin décidée à regarder la bande annonce et étrangement, j'ai complètement craqué, cela m'a intrigué et j'ai très vite sauté sur l'occasion de le voir. De plus, je ne pouvais pas me permettre de rater un film avec Keira Knightley et Jude Law...

Je me suis donc installée confortablement dans le canapé, un petit chocolat à la main et me suis plongée  dans l'univers de la haute société Russe de 1874... Première surprise !!! Je ne m'attendais pas à cette mise en scène très spéciale, à moitié entre théâtre, ballet et cinéma, qui donne un charme au film dont j'étais loin de m'imaginer. Les décors magnifiques accompagnent et bougent à chacun des déplacements des personnages et c'est la dessus une réalisation parfaite. Je suis consciente que cela est pu arrêter certaines personnes (j'en connais d'ailleurs quelques uns), mais pour moi, ce fût une réussite complète !

Je me plonge ensuite dans l'histoire, découvre les personnages et je suis inconditionnellement séduite par l'attirance que Anna et Vronski ont l'un pour l'autre, et je me retrouve ainsi complètement charmée par ce dernier tout autant que notre jeune femme. J'ai adoré la première grosse moitié du film. Leur rencontre et l'attirance qu'ils éprouvent l'un envers l'autre. Le désir de se voir, de se toucher, de l'avoir prêt de soit et le plaisir d'être "courtisée". On ne peu que penser à l'amour de Roméo et Juliette dans ce films.


Alexis Vronski (Aaron Taylor-Johnson) est beau, charmant et possède un regard transperçant. Il apparaît tantôt comme un simple officier de la cavalerie et tantôt comme si aucun autre homme n'existait autour de lui. La mise en scène qui l'entoure est toute faite pour le rendre tout simplement désirable.

Anna (Keira Knightley) quant à elle est une très belle femme, mariée à Alexis Karénine, avec un éminent statut social et des robes plus belles les unes que les autres. Elle semble être heureuse dans son mariage et avec son fils, dont elle a du mal à se séparer pour aller à Moscou voir son frère. On pourrait dire qu'elle à tout pour être heureuse en tout cas... Mais lorsqu'elle rencontre Alexis Vronski, son futur amant, on peu très facilement se mettre à sa place et s'identifier à elle. Toutes les femmes aimeraient vivre un amour pareil (sans le drame bien sur lol) et certaines auraient probablement agit pareil à sa place.

Alexis Karénine (Jude Law), rend notre acteur méconnaissable : Une calvitie avancée, de petites lunettes ronde, barbe et moustache. Cela enlève certes un peu de son charme, mais en rien de son jeu d'acteur. Il incarne un homme très haut placé dans la société, avec une réputation à tenir et très amoureux de sa femme. Sa gentillesse nous fait même mal au cœur quand Anna choisi sa passion à la raison. Dommage que le mien est aussi préféré Vronski à lui, car cet homme ne méritait pas de perdre sa femme ainsi...

Cependant, cela démontre l’hypocrisie de la société et même celle de Karénine, qui même contre son grès rejette Anna de toute vie sociale pour adultère. Elle est la paria de tous, exclue parce qu'elle a opté pour le choix du cœur et ainsi choisi d'aimer Vronski.


Toute cette histoire est donc appréciable et je crois que cela aurait été le film parfait à mes yeux, si la confusion et le malheur d'Anna dû à son "exclusion" social était resté un simple trouble... La voir triste et accablée aurait été une chose normal, mais le fait de la faire partir un peu trop dans la folie m'a perturbé. Cela ce transforme trop en hystérie et folie à mon goût. Keira Knightley n'a pas réussi ici à transmettre les sentiments qu'éprouve Anna sur la fin de cette histoire, aussi bien que je me l'aurais imaginé... Son hystérie est presque "insupportable", heureusement que cela ne dur pas très longtemps...

Quand à la toute fin, je suis déçu de ne pas en savoir plus sur ce que devient certaines personnes, dont je tairais le nom, et de ne pas avoir eu quelques explications supplémentaire... Cela s'écourte un peu trop vite à mon goût.


Pour ces raisons qui me déplaisent et qui me plaisent, j'attends patiemment de recevoir le livre de Tolstoï et de me plonger dans une lecture qui se promet passionnante, en espérant avoir ainsi quelques explications supplémentaires. (Et aussi voir si l'hystérie d'Anna est retranscrit ainsi de la même manière que dans le film).


Quant à l'histoire parallèle de Levin, elle est certes un peu ennuyeuse à côté de celle d'Anna, mais tout simplement parfaite ! J'ai adoré et cela rend l'histoire un peu moins dramatique, quand pour lui tout s'arrange alors que du côté d'Anna tout décline...


Conclusion : Si vous êtes adepte au romance dramatique et à des mises en scènes très originales, ce film est pour vous et il mérite d'être vu. Je crois que cela ne sera pas mon seul visionnage "malheureusement" lol. J'attends juste de voir si mon avis changera après avoir lu le roman...

Bande-annonce :


1 commentaire:

  1. Je viens de regarder ce film et j'ai vraiment bien aimé.
    Malgré cette mise en scène spéciale j'ai tout de suite accrocher. C'est très original et très bien réalisé.
    Mais de même que toi, je reste un peu sur ma fin. J'aurais également voulu savoir quelques petites choses supplémentaires.
    Pour résumé très beau film A Voir sans hésité, mais malheureusement pour moi quelques questions restent sans réponses! (j'espère les obtenir dans le livre également)

    RépondreSupprimer