jeudi 21 novembre 2013

Level 26, Tome 2 : Dark Prophecy, de Anthony E. Zuiker.



Auteur : Anthony E. Zuiker, avec la collaboration de D. Swierczynski.
Dates sorties US : Le 14/10/2010.
Dates sorties FR : Aux Editions "J'ai lu" : paru le 31/12/2011 : 7,60€.
Aux Editions "Michel Lafon" : paru le 4/11/2010 : 19,50€.
Genre : Thriller.

Note : 3/5

Synopsis : ATTENTION !!! Cette Synopsis comporte des spoilers sur le Tome 1 !!!

"Beaucoup d'hommes ont voulu lutter contre leur destin et le changer. Mais c'est de la folie."

"Cinq ans après, Steve Dark tente encore d'oublier le meurtre de sa femme, dont il se sent responsable. Mais Dark n'est pas un homme ordinaire. C'est un chasseur avisé et méthodique, capable d'infiltrer les esprits les plus aliénés.
Affranchi de tout carcan judiciaire et moral, dégagé des procédures gouvernementales, il reprends la traque."


La Chronique :

C'est avec un très bon souvenir du premier tome et donc avec beaucoup d'envie, que je me suis plongée quelques mois après ma lecture de Dark Origins dans sa suite : Dark Prophecy. Son titre me mettait déjà sur la voie et cela me plaisait !!! Steve Dark, notre personnage principal semblait déjà se trouver dans un avenir tout tracé à la fin du premier tome. 
La question était donc : "De quel avenir s'agissait-il ?"
J'espérais donc en découvrir un peu plus dans ces quelques centaines de pages et je ne fus pas déçu. Level 26 possède tout de même le don de nous couper l'herbe sous les pieds... Il lâche quelques infos, tout en préservant l'intrigue et l'ignorance. Au final, on en sait plus sans vraiment en savoir plus... 

En ce qui concerne l'histoire principale du tome 2 et de son "enquête", j'avoue par contre ne pas avoir complètement été satisfaite... Dark Origins et Sqweegel avaient mis la barre tellement haute !


Les points négatifs : 
1/ Bien que la mise en scène des meurtres soit "originale", j'ai trouvé que l'auteur de ces abominations restait un peu trop en retrait de la narration. Je m'explique : Dans le Tome 1, Sqweegel tuait avec énormément de recherche et de précision. On y apercevait un plan très précis et à travers son esprit, on en déduisait que pour lui ses meurtres avaient beaucoup de sens. L'auteur nous laissait ainsi beaucoup plus apercevoir les pensées et les actions de Sqweegel tout en gardant l'anonymat de la personne qui se cachait sous ce masque. 
Alors que dans ce tome 2, je regrette de ne pas avoir retrouvée cet état d'esprit... Ce qui rendait le meurtrier un peu moins terrifiant à mon goût. J'aurais souhaité pouvoir ressentir à nouveau la peur et les frissons qui ont pu m'atteindre dans Dark Origins ou dans les premiers chapitres de celui-ci. Mais bon, il faut bien y avoir des différences entre chaque livre ! lol.
2/ Le sujet de la Carte de Tarot utilisait dans des meurtres reste peut-être un peu trop habituel dans le cas des tueurs en séries (films, téléfilms...).
3/ Petits points, peu important pour le déroulement de l'enquête : J'aurais aimé voir un peu plus la présence de Dark autour de sa fille... Alors que le premier tome s'imposait manifestement autour de Dark et de ses proches, ici, ses derniers ne semblaient posséder quasiment plus aucune importance. Je sais très bien que sa nature est de chasser les monstres, mais j'aurais crue que la mort de sa femme - sa tendre aimée, la femme de sa vie et celle qui le maintenait à la surface - aurait déclenché en lui un instinct surprotecteur pour sa fille, la seule chose qui lui restait de Sibby...
4/ Contrairement à dans Dark Origins, les web-vidéos de Dark Porphecy n'apportent pas grand chose au déroulement et c'est probablement cela qui m'a le plus refroidi dans ce livre... Je n'ai d'ailleurs même pas terminée de les regarder.


Les points positifs : 
1/ Bien que le sujet des cartes de tarots semblait épuisé, Level 26 à réussi son coup. Contrairement aux habituels meurtres utilisant la carte comme signature, dans ce livre, le tueur l'utilise comme modèle... Il les reproduit ! 
2/ Le fait de pouvoir voir la représentation de chaque carte avant qu'elles ne soient traités est très agréable et apporte à ce deuxième tome bien plus d'importance et d'intrigue aux dessins que dans le précédent. (J'aurais juste souhaité avoir peut-être un peu plus d'explication sur chacune...)
3/ Et comme je le disais un peu plus haut, on en découvre d'avantage sur Dark et cela nous pousse à vouloir en lire beaucoup plus. Le Tome 3 ne va donc pas tarder à arriver sur mes étagères !



Malgré les mauvais points de ce livre, Level 26 reste tout de même un livre bien appréciable ! Il met en place la révélation du troisième livre, laisse des blancs et des interrogations aux lecteurs. Nous enfonce encore un peu plus dans son univers, laissant en suspense les réponses essentielles sur les tueurs, les enquêteurs et tout le reste... Ce tome semblait bien plus superficielle que le précédent, n'est-ce pas juste pour mieux y préparer la révélation ? Je l'espère... Tout comme j'espère très fort que le troisième volet sera à la hauteur de mes espérances...


Extraits :

"Il plongea sa main dans la poche, prêt au pire. Il sentit quelque chose de dur et de caoutchouteux, comme un fil gainé de plastique, et un mot s'imprima immédiatement dans son esprit : "une bombe". 
Mais non : il y avait quelque chose de mou et de soyeux au bout du fil. Il saisit précautionneusement le câble entre ses doigts et sentit quelque chose s'enfoncer dans son pouce. Avant même de le sortir de la poche, il avait compris de quoi il s'agissait. 
Une rose blanche..."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire