jeudi 7 août 2014

Si je reste (tome1) & Là où j'irai (tome 2), de Gayle Forman.


Auteur : Gayle Forman.
Titre Original : If i stay & Where she went.
Date sortie FR : En 2010, "Oh Editions" 15€90 (si je reste), 16€90 (là où j'irai) et "Pocket" 6€20.
Genre : Jeunesse.


Si je reste : Tome 1


Synopsis & Note : 4.5/5





"Mia a 17 ans, un petit ami que toutes ses copines lui envient, des parents un peu excentriques mais sympas, un petit frère craquant, et la musique occupe le reste de sa vie. Et puis vient l’accident de voiture. Désormais seule au monde, Mia a sombré dans un profond coma. Où elle découvre deux choses supéfiantes : d’abord, elle entend tout ce qu’on dit autour de son lit d’hôpital. Ensuite, elle a une journée seulement pour choisir entre vivre et mourir. C’est à elle de décider. Un choix terrible quand on a 17 ans.


La Chronique :

"Ce serait dur, mais je le ferais. Je peux accepter de te perdre de cette façon si je ne te perds pas aujourd'hui. Je te laisserai t'en aller. Si tu restes."

Une histoire triste, émouvante et à la fois tellement "belle". Si je reste nous mets face a une des plus grandes questions de l'existence : Vivre ou Mourir ? Rester en vie lorsqu'on a tout perdu, ou lâcher prise et abandonner ce qui lui reste ? Quel choix faire ?

"Il n'est pas impossible que leurs obsèques soient aussi les miennes et cette idée a quelque chose de réconfortant. Quitter ce monde tous ensemble, en ne laissant personne derrière."

"Je me rends compte maintenant que c'est facile de mourir. C'est vivre qui est difficile."

Mia projetée hors de son corps, assiste sans rien pouvoir faire au monde qui s'agite autour d'elle. La mort de ses parents, le service hospitalier qui tente tout pour la sauver et ses proches impuissants à la décision qu'elle devra prendre. A travers ses souvenirs, on fini par découvrir ce qu'était la vie de Mia avant ce matin enneigé, qui étaient ses proches et surtout son amour pour Adam. Elle fini alors par comprendre que peu importe les actions des médecins pour la garder en vie, le choix lui revient à elle et à elle uniquement.

"C'est elle qui mène le jeu. Alors, parlez-lui. Dites lui qu'elle peut prendre tout le temps qu'elle veut, mais qu'elle revienne. Vous l'attendez."

Et si Mia restait dans notre monde ?

"Reste, dit-il."

Si je reste est un livre qui ne peu qu'attendrir les personnes qui auront l'intelligence de ce plonger dedans. Une très belle histoire d'amour et un accident qui nous fait réfléchir à l'essentiel. J'ai été émue par ce que l'auteur nous fait partager au travers de ses mots, et me suis laissé emporté dans ces premiers chapitres on ne peu plus parfait et passionnant. Et cela même si je dois ajouter que la suite m'a paru un peu moins émouvante que ce que j'aurais pu attendre... - Le synopsis et les premiers chapitres me préparaient a tenir un mouchoir tout au long du livre, a me briser le cœur a chaque apparition d'un proche et en particulier Adam. J'ai sans aucun doute était déçu par ce point, qui aurait pu rendre ce livre déjà parfait en un chef d'oeuvre que je ne réussirais jamais à oublier ! - Néanmoins, Si je reste m'a complètement conquise et reste un livre comme je l'ai dis : particulier et impossible a décrire....

...

"Au fond, tu représentais une sorte d'expérience, m'a dit un jour papa. Tellement réussie qu'on s'est dit que c'était peut-être un coup de chance et qu'il fallait vérifier l'hypothèse en ayant un autre enfant."



Là où j'irai : Tome 2


Synopsis & Note : 5/5 Attention ! Cette chronique comporte des spoilers sur le tome 1 !


"Il y a trois ans, il l'a suppliée de rester. À tout prix. Et Mia est sortie du coma. Pour quitter Portland, peu après, pour le quitter lui. C'était le prix à payer. Et la voilà de nouveau en chair et en os. Ce soir, Carnegie Hall est à guichets fermés. Tout New York est venu admirer sa virtuosité au violoncelle. Et Adam s'est glissé dans la salle. Lui, la rock star à la vie dissolue, pourchassé par les paparazzis, il tremble... Souvenirs et mélodies affluent – retrouvailles en si majeur..."


La Chronique :

"Ce serait dur, mais je le ferais. Je peux accepter de te perdre de cette façon si je ne te perds pas aujourd'hui. Je te laisserai t'en aller. Si tu restes."

Aussi attendrissant que "Si je reste", aussi bouleversant et je dirais encore un peu plus captivant. "Là où j'irai" ne se repose plus sur la fameuse question existentielle "rester ou abandonner", car Mia est bel et bien restée en vie !


"Tu as traversé l'eau, me laissant sur le bord
ça m'a tué, mais il te fallait plus encore
Tu as fait sauter le pont et de là où tu étais
Terroriste enragée, tu m'as envoyé un baiser
Je me suis avancé, puis j'ai compris, livide
Que sous mes pieds, il n'y avait plus que le vide"

Mais malheureusement, elle a aussi fini par tout abandonner...

"Lâcher prise. Tout le monde à l'air de dire que c'est la chose la plus facile au monde. On déplie les doigts un par un jusqu'à ce que la main soit ouverte. Mais cela fait trois ans que je serre les poings et la mienne est verrouillée. Mon être tout entier est verrouillé. Et la catastrophe ne va pas tarder."

Ce n'est plus le monde de Mia qui nous ai raconté dans ce livre, mais celui d'Adam qui recherche la "chose" qui lui permettra de se sentir à nouveau en vie. Trois ans ce sont passés après l'accident et il a tout réussi ! Il est devenu célèbre, son groupe de musique fait un carton, il sort avec une actrice et possède tout ce dont il a besoin, sauf... Mia... Le garçon charmant à laissé place à un homme angoissé qui ne peu plus se passer de tranquillisants et de cigarettes pour faire face à sa vie. Son monde ne ressemble plus vraiment à quelque chose jusqu'à ce soir là... Le Carnegie Hall... Leurs retrouvailles... C'est alors qu'ils nous embarquent dans un tourbillon de mélodies. Reprenant un récit identique à "Si je reste", alternant présent et souvenirs.

"Phrase d'Humphrey Bogart dans Casablanca : "Entre tous les bars de toutes les villes du monde, il a fallu qu'elle choisisse le mien". Sauf que c'est moi qui suis entré dans son bar."

Ce second tome est donc à la fois tellement différent et tout autant identique au premier, et il n'a en rien perdu de son authenticité. Une suite comme on en trouve très peu : PARFAITE !

...

"Quelqu'un a dit que le passé ne meurt jamais, mais à l'inverse c'est le futur qui est déjà mort, terminé. Cette nuit a été une erreur. Elle ne va pas me faire refaire le chemin à l'envers. Ni annuler les erreurs ou les promesses que j'ai faites. Ni reconquérir Mia. Ni me retrouver moi-même."







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire