vendredi 17 avril 2015

Le Joyau, de Amy Ewing

Le Joyau, de Amy Ewing

Auteur : Amy Ewing

Date sortie FR : 18/09/2014, édition Robert Laffont, 17,90€

Genre : Romance, Dystopie, Fantasy.




Note : 4/5Note : 4/5  



Synopsis :

Vous êtes plus précieuse que vous ne le pensez. Le Joyau, haut lieu et coeur de la cité solitaire, représente la richesse, la beauté, la royauté. 
Mais pour une jeune fille pauvre comme Violet Lasting, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n'importe laquelle : Violet a été formée pour devenir Mère-Porteuse. Car dans le Joyau, le vrai luxe est la descendance... Achetée lors de la Vente aux Enchères par la Duchesse du Lac, Violet – le lot 197, son nom officiel – va rapidement découvrir la réalité brutale qui se cache derrière l'étincelante façade du Joyau. S'exercer à la cruauté, à la trahison et aux coups bas est la distraction favorite de la noblesse. Violet doit accepter son sort et tâcher de rester en vie. 
C'est pourtant dans ce sinistre quotidien qu'elle tombe amoureuse d'un séduisant garçon, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Cette relation interdite vaudra aux jeunes amants d'affronter les plus grands des dangers...

La Chronique :


Je sais bien qu'il ne faut pas juger un livre sur sa couverture, mais admettez que celle-ci en jette un max ! On se dit "Waouh !" avec ses petits effets de diamants, de perle et de satin qui brille. En le prenant dans mes mains, je m’attendais presque à toucher de la soie.
Certains en ont d'ailleurs fait la comparaison avec le livre "La Sélection" de Kiera Cass. Mais je ne ferais pas de comparaison car je ne l'ai pas lu héhé et je préfère la couverture du livre "Le Joyau" ;)

L'histoire se passe donc dans un monde qui apparemment est une île, une cité solitaire, divisée en cinq quartiers : le Marais, la Ferme, la Fumée, le Commerce et le Joyau. Ce dernier est le coeur de la cité, le quartier de la royauté. Les nobles vivent dans le Commerce, et le bas peuple travaille pour eux, dans les usines de la Fumée ou dans les exploitations agricoles de la Ferme.
Violet, l'héroïne de l'histoire, est née dans le plus pauvre et le plus éloigné des cercles, le Marais.
Sa vie "d'avant" est peu mentionnée. On sait que son père était mort et que sa mère avait de plus en plus de mal à subvenir seule aux besoins de ses trois enfants : Violet, Ochre (petit frère) et Hazel (petite soeur). Violet était donc destinée à se tuer à la tâche, soit du côté des usines, soit de celui des fermes. Mais elle était libre et heureuse aux côtés de ses frère et sœur.
Malheureusement, depuis des années, alors que les Duchesses, les Comtesses ainsi que la Reine du Joyau étaient devenues incapables de procréer des bébés en bonne santé et sans mal-formations, une mutation génétique présente chez les femmes du petit peuple a été découverte. Cette mutation est à l'origine du développement des "Augures". Ces pouvoirs permettent aux femmes de modifier, de modeler leur futur enfant pour qu'il soit en parfaite santé (et même changer leur futur physique et leur future mentalité). La solution parfaite pour la royauté qui se meurt à petit feu : inséminer ses femmes de bas étages pour qu'elles mettent au monde les enfants-rois...
Un test sanguin pour toutes les jeunes filles de 12 ans est alors obligatoire pour détecter la présence des Augures.
C'est ainsi qu'un simple résultat sanguin fait basculer la vie de Violet : elle porte le gène, elle est une Mère-Porteuse. Elle est arrachée à sa famille et emmené dans un institut pour y être éduquée et conditionnée selon les envies de la haute société. Elle y rencontre d'autres mères porteuses, dont sa meilleure amie Raven. Toutes les deux à l'esprit libre et rebelle, elles se soutiennent dans les "épreuves des Augures". 
Quatre ans plus tard, Violet est vendue aux enchères.

Bon, je pourrais m'étaler sur des lignes et des lignes ! L'histoire est foutrement bien construite et pleine de détails ! J'adore ça, les détails héhé mais je vais vous laisser un peu de suspens sur la suite de l'histoire et parler plus généralement...

Si le scénario est bien construit, les personnages riches personnalités et l'écriture forte en émotion, la romance qu'on trouve aux deux tiers du livre à peu près, va faire traîner les pages en longueur... Bien sûr, ça ne m'a pas empêché de le manger tout cru ! lol
L'émotion est très forte, on est bouleversé, heureux, triste, horrifié, méfiant, choqué, compatissant, puis de nouveau joyeux, scandalisé, terrifié,...! On en voit de toutes les couleurs ! "Les coups bas, la trahison, la cruauté" sont aussi bien présents ! Je dis chapeau !
Les personnages sont divers, plein de nuances et de secrets qu'ils me tardent à découvrir ! Mention spéciale pour la petite Annabelle, pour Garnet, pour la Duchesse du Lac, Raven,... Pouf, non je vais pas faire de liste finalement sinon je les citerai tous lol ils sont tellement uniques les uns des autres qu'on les aime tous ! Même les méchants !

Je n'ai pas mis cinq sur cinq à ce premier tome, mais il y était presque. Je le garde en réserve pour le tome 2, qui va sortir d'ici novembre 2015 !!

Extraits :


"- Sachez que cela ne me plaît pas particulièrement, dit-elle en brandissant un objet argenté. A mon avis, ce n'est pas indispensable. Mais certains sauteraient sur n'importe quel prétexte pour me calomnier. Si vous vous tenez à carreau, je ne l'utiliserai plus jamais. Est-ce clair ?
Je ne comprends pas, mais ses paroles m'effraient.
Elle déplie l'objet argenté, et mon ventre se noue.
C'est une laisse."

"Un : voir l’objet tel qu’il est. Deux : se le représenter mentalement. Trois : le plier à sa volonté."

"Des zébrures verdâtres hideuses se dessinent sur son visage, gâtant la carnation délicate de la duchesse. C’est la première fois que je réalise cet Augure avec une telle précision. Que les séances du docteur Blythe me plaisent ou non, il est évident qu’elles m’ont fait progresser. Un grand sourire étire mes lèvres. La duchesse affiche à présent une laideur à la hauteur de ses actes."


Ps: je remercie ma petite Dodie pour me l'avoir offert à Noël ;)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire