jeudi 21 mai 2015

Red Queen, de Victoria Aveyard.

Red Queen, de Victoria Aveyard.

Auteur : Victoria Aveyard.

Date sortie FR : 11/03/2015, aux éditions MsK à 18€.

coup de coeur

Genre : Dystopie, Jeunesse.


Note :

Synopsis :


"Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon.
Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d’Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l’indépendance de son peuple."


La Chronique :


Cela faisait un sacré moment que je ne m'étais pas sentie autant absorbée par un livre et totalement incapable de le lâcher... Eh oui... Les dystopies on parfois cet effet sur moi, soit je l'abandonne en cours de route parce que je n'y vois aucune cohérence ou ne supporte pas ses personnages, soit c'est le coup de cœur assuré !

Vous aurez donc compris de quoi il s'agit pour moi aujourd'hui...

"Red Queen" nous plonge dans un monde divisé par la simple couleur du sang, mais.. pas seulement ! L'oeuvre de Victoria Aveyard est aussi tout désigné pour l'injustice, la trahison, les mensonges, la manipulation et les meurtres... Les premiers pas de Mare à la cour en sont d'ailleurs témoins. Dans ce magnifique palais où la luxure et la beauté en sont de mises, rien n'est ce qu'il en ai vraiment aux yeux du publique, et Mare se retrouve très vite attirée dans un "jeu" où personne ne connais les règles, pas même nous, les lecteurs... Un jeu dangereux pour Mare, mais aussi pour chaque personne qui croisera notre route dans ce récit. Un jeu qui vous mettra la tête à l'envers, tellement vous ne saurez plus où regarder, qui croire, à qui faire confiance et où se situe le bien dans cette "guerre."

Malgré toute cette injustice entre les Argents et les Rouges, que vous pouvez déjà retrouver dans le synopsis de "Red Queen", je suis tombée sous le charme de l'univers de Victoria Aveyard. Parce qu'elle a su me surprendre, m'intriguer et me passionner. Parce qu'il a une tel différence entre les Argents avec leur pouvoirs extraordinaire et passionnant, et les Rouges incroyablement normales, forts et volontaires. Parce que ses personnages plus ou moins appréciables selon les chapitres, m'ont tous convaincus et on su prendre leur place qui leur a été donné avec charisme. - Non, non, je ne dis pas ça parce que je suis tombée amoureuse de Cal en 30 secondes chrono 8) lol -
Sans oublier que " Red Queen" a le don de se laisser lire avec une fluidité, une simplicité et une rapidité exceptionnelle, qu'il serait vraiment dommage de ne pas lui donner toute l'attention qu'il mérite.

Que demander de plus ?

Un second tome très rapidement peut-être ? 8) La dessus, j'avoue que je vais avoir beaucoup de mal à attendre la suite... 


Extraits :


"Assise à une table de cristal, je bois un liquide pétillant et doré jusqu'à en avoir la tête qui tourne. Je me fais l'impression d'une traîtresse. Que mangent mes parents ce soir ? Savent-ils seulement où je me trouve ? Maman est-elle assise sur le pas de la porte à guetter mon retour ? 
Au lieu d'être avec eux, je suis coincée dans une pièce pleine de gens qui me tueraient s'ils apprenaient la vérité. Sans oublier la famille royale, qui me supprimerait si elle le pouvait et qui le fera sans doute un jour. Ils m'ont mise sens dessus dessous, troquant Mare pour Mareena, une voleuse pour une couronne, du coton pour de la soie, une Rouge pour une Argent. Ce matin j'étais encore une domestique, et ce soir je suis une princesse. Qu'est-ce qui va encore changer ? Que vais-je encore perdre ?"

"Je considérais les Argents comme des dieux intouchables que rien ne pouvait menacer ni effrayer. Je sais à présent que l'inverse est vrai. Ils ont vécu si longtemps au sommet, protégés et isolés, qu'ils ont oublié que la chute était possible. Leur force est devenue leur faiblesse. 
À une époque j'avais peur de ces murs, de leur beauté inquiétante. À présent, je vois les fissures qui les parcourent."



Challenge livres 2015
Le Premier livre d'un auteur : C'est fait ! 
Pour consulter mon challenge : c'est ICI !

2 commentaires:

  1. Ce livre est dans ma PAL mais je suis mitigée pour le sortir tout de suite étant donné que mon rythme est plus lent il me faut des livres qui vont me tenir en haleine et j'ai encore quelques hésitations avec ce titre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement, il a su me tenir en haleine. J'ai passé une journée dessus et honnêtement, si je n'avais pas eu besoin de manger, je ne l'aurais jamais lâché xD.
      Maintenant, tout le monde n'a pas forcément la même accroche à un livre dés le départ, donc je te le conseil vivement, mais seulement si tu le sens. Ça me degouterait que tu abandonnes cette lecture juste parce que ce n'était pas le moment lol.

      Supprimer