mercredi 14 octobre 2015

Fear The Walking Dead : Saison 1 (Intégrale - 6 épisodes).

Fear the walking Dead

Cet article ne comporte aucun spoilers !


Créateur : Robert Kirkman et Dave Erickson.
Date sortie US : Août 2015 sur AMC (7.61 millions - Audience moyenne)
Date sortie FR : Août 2015 sur Canal+ Séries (en vostfr) et iTunes Store (VF).
Genre : Horreur, Drame (Etats-Unis)
Durée :  : Environ 42 - 46 minutes.

Nombre de saisons : 1 saison.
Saison en cours : Saison 2 bientôt en production.

Acteurs : Cliff Curtis, Kim Dickens, Alycia Debnam-Carey, Frank Dillane, Elizabeth Rodriguez, Lorenzo James Henrie, Maestro Harrell, Mercedes Masohn, Rubén Blades, Shawn Hatosy...


Note : 3.5/5  


Synopsis : Déconseillé aux moins de 16 ans !

L'histoire se déroulera au tout début de l'épidémie et se passera dans la ville de Los Angeles et non à Atlanta.

"Madison est conseillère d’orientation dans un lycée de Los Angeles. Depuis la mort de son mari, elle élève seule ses deux enfants : Alicia, excellente élève qui découvre les premiers émois amoureux, et son grand frère Nick qui a quitté la fac et cumule les problèmes. Ils n’acceptent pas vraiment le nouveau compagnon de leur mère, Travis, professeur dans le même lycée et père divorcé d’un jeune adolescent. Autour de cette famille recomposée qui a du mal à recoller les morceaux, d’étranges comportements font leur apparition et une épidémie arrive."



La Chronique :

Alors que le premier épisode tant attendu de la saison 6 de The Walking Dead, à fait son grand retour sur nos écrans, la première saison de sa petite fille "Fear The Walking Dead" s'est achevé pour des millions de personnes la semaine dernière. Nous laissant avec 6 épisodes d'interrogations et un irrévocable petit goût de trop peu... 

Avant d'aller plus loin, je vous invite si l'envie vous en dit, à aller découvrir ou re-découvrir ma chronique de l'épisode 1 : Pilot, posté il y a un peu plus d'un mois. 

Fear the walking dead saison 1


Fear The Walking Dead a démarré son aventure avec deux choses importantes :

- Des avantages : Détenir des informations sur cette épidémie, que nous ne pourrions probablement jamais retrouver ailleurs. Mais aussi, cet épisode Pilot réalisé avec une grande maîtrise, qui ressemblait à une bombe sous tension prête à exploser.
- Des inconvénients : La popularité de The Walking Dead et mes attentes beaucoup trop élever pour cette si petite première saison (en particulier après l'épisode Pilot).

Malheureusement, les cinq autres épisodes de la saison n'étaient pas suffisamment constants et innovants pour combler mes attentes au sujet de cette série... Je ne dirais pas par là qu'elle est à jeter à la poubelle, non, car les épisodes sont malgré tout très sympa. C'est moi qui suis juste devenue beaucoup trop gourmande...
Je suis tombé dans le piège de vouloir tout tout de suite, comme avec The Walking Dead, en ne pouvant pas m'empêcher de les comparer et de vouloir toujours plus d'action et d'horreur. Alors forcément, à côté, Fear m'est apparue trop lisse et monotone pour que je me sente parfaitement comblé par le spectacle qu'elle m'offrait, et cela en particulier quand la tension du Pilot est retombée.
Il me manquait toujours cette petite étincelle, mais je crois que six épisodes étaient beaucoup trop court pour pouvoir me l'offrir... Cette première saison est une sorte de Prologue, pour ainsi y poser les base, mais je crois que le vrai spectacle commencera l'été prochain !

Fear The Walking Dead n'a rien à voir avec sa série d'origine, puisque c'est ELLE l'origine. Alors comment lui tenir rigueur de quelque chose qui manque, mais qui ne peu pas encore exister ? Comment critiquer cette série pour son manque d'action alors qu'elle doit tout recommencer, et raconter l'avant pour pouvoir s'enfoncer dans l'apocalypses en seulement 6 épisodes ?
TWD avait l'avantage de commencer au milieu de l'action, là où FTWD doit tout construire... C'est pour cette raison que j'ai décidé d'être patiente, car je pense que cette série à énormément de potentiel et qu'il lui faut juste du temps. 

Fear the walking dead saison 1


Après ses avantages et ses inconvénients, si nous faisions un petit tour du côté de ses qualités (+) et de ses défauts (~) ? :

+ Son retour aux origines : Pour regarder et comprendre Fear, inutile de connaître quoi que ce soit à The Walking Dead. Il n'y a pour le moment aucun lien entre les deux séries. (Je dis bien "pour le moment" car on ignore aujourd'hui jusqu'où cela ira) Chacune avance à son rythme et selon ses besoins, mais surtout, Fear a pour mission de nous apporter un grand nombre de réponses aux questions qui nous taraude depuis 5 ans.
On espère la voir un jour nous confier les origines de la maladie, mais avant tout, elle nous montrera comment le monde a pu sombrer aussi rapidement, et les réactions de chacun face à cette menace. Ce n'est pas une surprise : la population n'a pas besoin de l'aide des zombies pour aggraver sa situation. De ce côté là, elle assure sans aucun problème, mais Fear The Walking Dead aura la qualité de nous le montrer.


+ Sa crédibilité et son réalisme : Si une épidémie de zombie venait à surgir dans notre monde, c'est sans aucun doute à peu près de cette façon que les événements se dérouleraient ! 
Fear The Walking Dead nous plonge dans la vie d'une famille parfaitement normal de Los Angeles, devant faire face à leur propre problème comme l'intégralité de la population mondiale. Cependant, à l'abri des regards, se propage une épidémie des plus mortelle, qui reléguera très vite leurs plus gros soucis au rang de pipi de chat... Les personnes qui meurent, finissent irrévocablement par se réveiller en une bête avide de chair : un zombie !
Si les spectateurs habitués aux histoires de zombies, comprennent de suite et connaissent les marches à suivre, les personnages eux ont un peu plus de mal à y croire... Ce qui est parfaitement normal ! Vous y croiriez vous, si un zombie débarquait dans votre jardin pendant que vous preniez tranquillement le petit-déjeuner ?
Je crois moi, qu'une situation de la sorte s'affronte pour la plupart de la population, exactement comme les étapes du deuil : Le choc (le premier face à face), le déni ("impossible, ça n'existe qu'au cinéma!"), la colère - le marchandage ("je ne veux pas te tuer, réveil-toi!" avant de s'acharner sur lui), la tristesse (le désespoir envahi nos personnages), la résignation ("je ne peu de toute façon plus rien y faire"), l'acceptation ("je vis dans un monde de zombies!")  et la reconstruction ("le monde est merdique, mais je vais m'adapter et survivre!")... Même si nos personnages sont loin d'avoir tous traverser ses étapes, et que certaines peuvent être pour nous agaçante, la série à la qualité de ne pas se précipiter et de retranscrire les situations au plus proche de la réalité. Et c'était pour ma part, une de mes attentes non négociable !


+ L'épisode final à su corriger le tire : Malgré un scénario parfois un peu trop "mollasson", le final de la saison a eu le mérite de faire les choses bien comme il faut. Non pas en nous offrant le meilleur cliffhanger de tous les temps, mais en nous donnant surtout de quoi grignoter et d'avoir envie de découvrir la suite. Il nous offre de l'action, des walkers, du gore et de l'émotion. Que demander de plus ?
Cette fin annonce du changement et honnêtement, après seulement six épisodes pour un démarrage de série, je crois que cela aurait été difficile de faire mieux.... Comment finir la saison sur une scène d'action en béton, alors que la série commence à peine à se construire ?


~ Ses personnages : Je ne peu pas dire qu'il n'y a que du négatif sur l'ensemble des personnages, car il y a du bon comme du mauvais, Mais les personnages qui apparaissent le plus à l'écran, ne sont pas la plus grande qualité de la série...
1/ Travis était peut-être mon premier coup de cœur de la saison,  mais ma plus grande déception aussi... Il est le "sans violent" de la troupe, naïve, voir même idiot sur certains points. Cherchant toujours à résoudre les situations sans conflit, et SURTOUT sans se salir les mains, alors que parfois il ne reste plus qu'une chose à faire pour sauver sa peau ou ceux qu'on aime.
Et pourtant, lors du premier épisode, il m'apparaissait comme l'homme de la situation. Gentil, mais qui a les yeux ouvert sur la réalité du monde et qui serait prêt à faire les choses nécessaire. Comment a-t-il pu se transformer en une chiffe molle ? (désolée Travis <3) Et-il d'ailleurs toujours obliger se plier aux désirs de Madison ? Je croise les doigts, mais il me semble que les dernières minutes de la saison auront pour notre plaisir eu l'occasion de lui ouvrir les yeux. Résultat dans un peu moins d'un an !
2/ Madison quant à elle, a carrément sauté plusieurs étapes du deuil, pour passer directement à la résignation. Un bon point pour elle : son personnage est plus dur et solide que je ne le pensais. Mais elle est aussi et surtout, très forte pour tout reprocher aux autres, détourner les yeux et se montrer extrêmement sans cœur... Ce qui l'a rend à la fois courageuse et agaçante !
3/ Liza (ex-femme de Travis) et Ofelia (femme de Daniel) sont naïves, au point qu'on peu difficilement faire plus...
4/ Alicia (fille de Madison) et Chris (fils de Travis), savent parfaitement fourrer leurs nez partout, sans pour autant apporter grand chose à la série. Hormis se faire tuer peut-être ?

+ ~ Deux exceptions ! Deux personnages qui confirme la règle - Nick & Daniel : 
1/ Nick, n'est pas le personnage qui a le plus progresser dans la saison, j'ignore pourquoi, mais les scénariste ont fait le choix de le garder un peu plus en retrait... Pourtant, il n'en reste pas moins le personnage ayant les yeux les plus ouvert face à la situation. Il l'a comprend bien mieux que n'importe qui, et je pense (je l'espère!) qu'il pourrait d'ici peu, prendre très vite sa vie et la situation en main. On a besoin de lui et de sa touche particulière qu'il apporte à la série !
2/ Daniel Salazar entre dans la danse en cours de saison, se raccrochant à la famille de Madison et Travis, avec sa femme et sa fille Ofelia. Pour le moment, j'ignore si sa personnalité a du bon ou du mauvais, mais c'est un personnage doté de noirceur, entreprenant et qui n'a pas froid aux yeux.

le mois de l'horreurHalloweenLe mois de l'horreur


Ma conclusion ? Je pense que vous l'aurez compris, mon avis est mitigé sur cette première saison. Fear The Walking Dead n'a pas encore trouvé l'ingrédient magique pour gagner mon cœur, MAIS il ne m'a pas encore perdu non plus. Dans l'ensemble, elle obtient quand même beaucoup de bon point de ma part, et c'est ce que moi j'en retiens. N'hésitez donc pas à faire vos curieux et à découvrir cette série, qui n'a rien à voir avec The Walking Dead et que vous pourriez aimer peu importe votre avis sur la série mère.



Bande-Annonce :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire