vendredi 2 octobre 2015

Slammed, Tome 1 : Indécent, de Colleen Hoover.

Auteur : Colleen Hoover.

Date sortie FR : 20/08/2014 aux éditions J'ai lu - 13€90.


Genre : Romance contemporaine.


Note : 5+/5  



Synopsis :


Pour surmonter le brusque décès de son père, Layken, âgée de 18 ans, part s'installer, avec sa mère et son frère, dans le Michigan. Sa famille la considère comme un roc, mais en son for intérieur, elle est désespérée. Bientôt, une rencontre va tout changer : celle de Will, son voisin passionnée de poésie, un être lumineux, patient et protecteur, qui partage beaucoup d'intérêts communs avec Lake, peut-être même trop...

Après un premier rendez-vous exceptionnel, le quotidien reprend ses droits et amène avec lui un obstacle infranchissable. Les circonstances auront-elles raison de leur attirance hors du commun?



La Chronique :


Colleen Hoover est un auteur qui fait énormément parler d'elle sur la blogosphère, alors comment aurais-je pu ne pas tenter l'expérience à mon tour ? 

Indécent, le premier tome de la série "Slammed" de Collen Hover, nous permet de faire la connaissance de Layken, une jeune lycéenne qui vient de perdre quelques-mois plus tôt son père et qui se retrouve à déménager loin du Texas avec sa mère et son petit frère. Là-bas, elle fait la rencontre de Will, qui lui permet très vite de pouvoir à nouveau espérer et revivre après le décès brutal de son père... Mais malheureusement, Layken n'est pas au bout de ses peines... 

Bien que la couverture et le titre de ce livre ont tendance à étonner tous les lecteurs, ils n'enlèvent en rien la qualité de cette lecture. Je me suis plongée dans Indécent m'attendant à une lecture rapide et une romance légère, dans toute sa simplicité. Mais pour le coup, je me suis rudement trompé et ce fut une très agréable surprise ! 

Si le début m'a inquiété au sujet de la personnalité de Layken, on fini par découvrir une jeune fille qui a encore des choses à comprendre de la vie, mais qui est loin de la petite chose fragile et égoïste que je redoutais. Elle ne sait pas toujours comment réagir, mais fini à chaque fois par faire le bon choix, tant qu'on lui en laisse la possibilité. A l'inverse, Will est un jeune homme qui a du grandir trop vite et prendre la place du père de famille, laissant ses désirs tout en bas de l'échelle. 

Si le démarrage de l'histoire m'a inquiété par sa rapidité, m'attendant à de très long chapitres pour ne rien dire, il n'en fut rien du tout, puisque Indécent ne se contente pas de nous raconter une simple histoire d'amour d'une lycéenne paumé dans la vie, mais de tellement plus qu'il est difficile de trouver les mots juste pour le décrire. Indécent nous transporte dans un tourbillon d'émotion, laissant même parfois de côté cette histoire d'amour, pour des liens familiaux encore plus fort et des obligations pour lesquels on pourrait sacrifier l'amour de sa vie. Tout en nous faisant à côté découvrir une poésie trop peu connue et tellement belle, le slam.

Bref, cette histoire nous envoûte littéralement et quand les derniers mots de la toute dernière page arrivent sous nos yeux, on constate que 283 pages, c'est bien trop peu pour un si beau livre. Indécent de Colleen Hoover est une histoire fluide et rapide, mais finalement beaucoup trop rapide, j'aurais souhaité un chouia plus de profondeur, pour ainsi découvrir plus de détails et pouvoir me plonger un peu plus dans l'histoire personnelle de chacun, et en particulier celle de Will.


Ma conclusion ?
Indécent est comme un coussin tout doux et tout moue qui a le don de nous faire rire et frissonner, tout autant que pleurer, et la sortie en est extrêmement difficile ! Premier essai avec cet auteur tant apprécier et premier essai très satisfaisant. Une très belle leçon de vie ! J'ai hâte de pouvoir me plonger dans "Incandescent", le second tome de cette série, qui j'espère saura développer un peu plus en détail le passé et le caractère de Will, tout en conservant l'intérêt  qu'à le lecteur pour ce premier tome.


Extraits :

"Repousse les limites, elles sont faites pour cela..."

"Pose-toi des questions sur tout. Ton amour, ta religion, ta passion. Si tu n'as pas de questions, tu ne trouveras jamais de réponses."

"- Si j'étais toi, je ne ferais pas ça."

"Ce n'est pas la mort qui t'a frappée, Layken. C'est la vie. La vie est comme ça. Elle n'est pas facile. Elle est semée d'embûches. Tout le monde te le dira."


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire