samedi 13 février 2016

Dessine-moi un cœur, de Dominic Evans.




Auteur : Dominic Evans.

Date sortie FR : Le 21/01/2016, aux éditions Hors Collection - 9€90.


Genre : Amour, Journal Intime, Défouloir.

Note : 2/5  




Synopsis :


"Ce livre traite des relations amoureusesComment les gens se rencontrent, s'aiment, se séparent, s'écroulent et se relèvent pour un deuxième round. 
Il vous fera rire, réfléchir, scruter vos pensées les plus intimes et cracher vos angoisses en gribouillant et en déchirant ses pages. En un mot, ce bouquin sera le meilleur allié de votre petit cœur éreinté et meurtri par les montagnes russes de l'amour."


La Chronique :


Peu importe la suite de cette chronique, je souhaite tout d'abord remercier Babelio et les éditions Hors Collection pour cet envoi. Je ne connaissais pas vraiment le concept de ce livre, et en lisant son "synopsis", je me suis surtout laissée aller par la curiosité et l'idée que je pouvais m'en faire. Je les remercie donc de m'avoir permise d'attiser cette curiosité.


Dessine-moi un cœur est comme un journal intime destiné à nos relations amoureuses (en particulier, les foireuses). Que vous soyez homme ou femme, en couple ou célibataire (désespéré ou pas).Que vous suiviez ardemment la piste du prince-princesse charmant(e). Ou que vous soyez à l'essai dans une nouvelle relation. Peu importe, ce livre pourrait très bien vous correspondre. Non, il vous correspondra parfaitement ! A condition bien sûr, de ne pas avoir déjà trouvé le Graal (marié(e), vie de couple, enfants...). Car dans ce cas, je ne pense pas "mal" vous conseiller, en vous disant que ce livre n'est plus fait pour vous... (Ou est-ce que la curiosité qui prendra le dessus ?)

En fait, Dessine-moi un cœur est bien plus qu'un journal intime. C'est une sorte de guide dans vos "montagnes russes de l'amour". Un défouloir. Un livre avec lequel vous pourrez rire, écrire toutes vos envies, dessiner, et vous acharner sur chacune de ses pages. En d'autres termes, faire tout ce qui vous passera par la tête. Y comprit le maltraiter, le gribouiller et le déchirer, ce qui est d'ailleurs fortement conseillé. Il n'y a aucune règle ! C'est un livre, qui se veut original et qui sort des tranchées battues. Un point positif, que je ne peux que lui accorder les yeux fermés !

D'autres points positifs sont également à relevés :
Sa couverture, bien que très simple attire l’œil, et les illustrations à l'intérieur sont originales, drôles et attrayantes. ET comme je disais plus haut, peu importe votre statut sentimental du moment, une page de Dessine-moi un cœur vous sera toujours destinée et appropriée à votre situation amoureuse. Que vous soyez en plein doute, en pleine crise de nerf, de rage, de désespoir ou de larmes, sur un petit nuage, rêveur-se ou d'humeur "joueur-euse", il y a une voir plusieurs pages consacré à chacun de ses états. De plus, peu importe votre sexe et vos préférences, il est la dessus tout autant universel que pour le reste !

Maintenant la question qui me semble importante est : Est-ce que j'aurais fini par acheter ce livre, en tombant dessus dans un rayon de ma librairie ? Pour être tout à fait franche..., je n'en suis pas certaine du tout...
Sa couverture et son style épuré, qui se veut original en toute simplicité, aurait sans aucun doute attiré mon regard. Mais je crois aussi, qu'un simple petit feuilletage m'aurait également poussé à faire marche arrière.

Après avoir finalement découvert ce livre plus en détails, aurais-je eu vraiment tord ? Oui et non...
Découvrir Dessine-moi un cœur n'aura clairement pas changé ma vie, ni eu un impact quelconque sur moi ou sur ma façon de voir les relations sentimentales. En découvrant plus minutieusement ses pages, j'ai certes pu y dénicher des qualités que je ne lui aurais jamais soupçonné en un coup d’œil, mais j'ai aussi pu constater un manquement de cohérence et d'homogénéité, qui auront eu raison de moi... 
Et c'est une chose vraiment dommage, quand on constate qu'il y avait réellement beaucoup de potentiel, que cela aurait pu être vraiment formidable si l'auteur avait cherché à pousser le bouchon un peu plus loin. J'aurais personnellement préféré quelque chose de plus personnalisé, de plus approfondi dans les relations ou nos peines de cœur et de plus "suivi". Vous savez, un peu comme ces questionnaires de "filles" dont les adolescentes raffoles, et que les hommes remplissent en cachette : "Quel couple êtes-vous ?" ou "Quel homme est fait pour vous ?" 
Attention ! Je ne dis pas que c'est exactement ce que je recherchais. Mais je crois que si Dessine-moi un cœur avait gardé sa personnalité et son visuel, tout en s'inspirant un peu plus de ce genre de magazine, il aurait pu être vraiment formidable. J'aurais été séduite ! 


Malheureusement, c'est avec tristesse que je conclus cette chronique, par une note mitigé. Je n'étais sans doute pas le publique qu'il lui fallait...


PS: Depuis ma réception, je n'ai bien sûre pas pu tester tout les statut sentimental par lesquels il faut passer pour remplir l'intégralité des pages, et je pense ne pas me tromper en affirmant que j'en aurais encore l'occasion. Et peut-être qu'alors, quand j'en aurais le plus besoin, ce livre aura une toute autre importance à mes yeux...




Extraits :








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire