mardi 16 février 2016

Meg Corbyn - tome 2 : Volée noire, de Anne Bishop

 

Auteur : Anne Bishop


Date sortie FR : 14 avril 2015 aux éditions Bragelonne


Genre : Fantastique, Bit-lit 

Note : 4/5 
 

Synopsis :

"Grâce à son don de clairvoyance, Meg Corbyn a gagné sa place auprès des dangereux terra indigene de Lakeside. Lorsque l’apparition d’une nouvelle drogue violente et addictive remet en cause le pacte fragile entre Autres et humains, la petite ville est de nouveau plongée dans la tourmente. Les aptitudes de Meg devraient permettre à Simon Wolfgard, dirigeant métamorphe de l’enclos, d’éviter un bain de sang. Mais encore faut-il pouvoir déchiffrer ses visions à temps. D’autant que l’homme qui veut récupérer la prophétesse se rapproche, mettant en péril les vies de tous ceux qui la considèrent à présent comme l’une des leurs."

La Chronique :
Anne Bishop a profité du premier tome pour poser les marques de l'univers de Meg Corbyn et pour entamer doucement l'intrigue principale.
Dans ce second tome, l'action prend enfin de l'ampleur ! Même si le style d'écriture de l'auteur reste un peu lent et qu'elle prend le temps de faire intervenir tous ses personnages, on rentre dans le vif du sujet.

Beaucoup de nouveaux protagonistes entrent en jeu dans ce tome. Sans vous en dire trop sur l'histoire, on voit enfin intervenir le Contrôleur et les autres Cassandra Sangre. On rencontre aussi un nouveau groupe de fanatiques : les "Humains Avant Tout", qui vont causer de graves problèmes à Lakeside et semer la mort sur leur passage. Je hais ceux-là au plus point, mais il faut avouer qu'ils sont magnifiquement bien "écrits". Rien que d'y penser, je suis énervée lol on voit aussi intervenir un autre groupe, les Intuits. Leur passage est un peu rapide, et si leur histoire est bien racontée, j'aurais aimé les voir un peu plus en action ! J'espère qu'ils reviendront dans l'histoire dans les prochains tomes.
D'ailleurs, vu que plus de monde intervient dans ce second volet, on voit un peu moins Meg, et ça m'a un petit peu manqué. Elle est tellement adorable ! hihi

Meg découvre encore peu à peu la vraie vie, les expressions de tous les jours, mais aussi et surtout, elle commence à s'éveiller à des sentiments nouveaux et plus profonds ! Si la romance entre Simon et Meg reste toujours aussi lente et innocente, ce n'est pas plus mal, car cela nous permet de respirer de vrais sentiments, contrairement à beaucoup de livres où les deux héros ont déjà couché ensemble au deuxième chapitre. Même si j'avoue avoir hâte que les choses avancent, leur relation s'élève petit à petit, avec des émotions réelles et une confiance mutuelle. Ils sont amis. Et cette amitié qui se transforme petit à petit va soulever des questions bien plus importantes : un terra indigene avec une humaine, toute cassandra sangre quelle soit, n'est-ce pas impossible et contre nature ? Moi, je dis "non" bien sur ! Mais les Autres ne sont pas du même avis...

Nous avons bien plus de scènes d'action et de bataille dans ce second volet. On sent que l'intrigue avance et que l'histoire fait son petit bonhomme de chemin de plus en plus sérieusement. Les prémices d'une guerre entre les humains et les Autres se font sentir, et rien que de vous en parler, j'en ai encore des frissons !

En conclusion, ce tome 2 est aussi bien que le premier et l'action avance bien plus ! J'espère que la suite sera aussi bien et qu'on va continuer sur la même lancée hihi donc si vous hésitez à poursuivre après le tome 1 parce que vous l'avez trouvé trop long, n'ayez crainte ! La suite accelère le mouvement !





Extraits :


"Mains ? Humaines. Oreilles ? De formes humaines et sans fourrure. Dents ? Il grogna.
- Assez proches.
Et il entra dans la pièce."

"- Simon ? lança finalement Charlie. Ce n'était qu'une souris.
- Je sais.
- Une petite souris.
- Je sais, soupira-t-il.
- Alors c'est ça, la terrible création de Namid ? intervint Alan après une longue pause.
- Oui. C'est Meg."

"Il y a de cela très longtemps, Namid donna naissance à de nombreuses formes de vie, parmi lesquelles les créatures appelées humains. Elle leur transmit une part de sa fertilité et leur donna de l’eau de qualité. Comprenant leur nature et celle des autres êtres qu’elle avait créés, elle les isola de manière à leur laisser une chance de survivre et de prospérer. Ce qu’ils firent.
Ils apprirent à faire du feu et à construire des abris. Ils apprirent à cultiver la terre et à fonder des cités. Ils fabriquèrent des bateaux et pêchèrent dans la mer Méditerranée et la mer Noire. Ils se multiplièrent dans les parties du monde qu’ils occupaient et s’étendirent bientôt jusqu’en lisière des espaces sauvages. C’est alors qu’ils découvrirent que les autres créatures de Namid s’étaient déjà approprié le reste du monde. 
Les Autres regardèrent les humains et ne virent pas des conquérants. Ils virent une viande d’un genre nouveau."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire