mardi 1 mars 2016

Red Hill : Tome 1.5 - Monsters, de Jamie McGuire.



Auteur : Jamie McGuire.

Date sortie FR : Le 28/10/2015, aux éditions J'ai lu - 8€99 (uniquement en ebook).


Genre : Post-apocalyptique, Zombies.


Note : 5/5  


Synopsis :


"Vous êtes fan de Jamie McGuire, l'auteure de Beautiful Disaster ? Vous avez aimé Red Hill ? Avec la nouvelle Monsters, venez faire une nouvelle incursion dans cet univers. La quête de Scarlet et Jenna sera-t-elle vaine ? Seul l'avenir nous le dira... s'il reste un avenir.

Et si un simple au revoir devait être un adieu ?
Jenna n’a pas renoncé à sa mère, elle ne se résignera pas à sa perte et fera tout ce qui est en son pouvoir pour la retrouver : défier son monde en plein chaos, contrer les décisions de son père, soutenir Halle, sa petite sœur de sept ans… En somme, quitter l’enfance.
Une quête insensée guidée par l’amour, un long chemin en direction de Red Hill qui prouve que, quand le pire arrive, le meilleur de chacun peut encore se révéler."


La Chronique :


Red Hill était l'un de mes gros coups de cœur de 2015. Une histoire post-apocalyptique passionnante, qui m'avait laissé avec une question : Quelles sortes d'épreuves avaient affronté les filles de Scarlet sur le chemin de Red Hill ?
Une question à laquelle Monsters s'applique à y répondre, dans une nouvelle tout autant en qualité que le premier tome. Il retrace du point de vue de Jenna, une adolescente de 13 ans et l'aînée de Scarlet, tous les événements de cette apocalypses à partir du même point de départ que Red Hill. C'est à dire : lorsque sa mère la dépose à l'école. 

Aux côté de Jenna, dans son collège, en compagnie de ses amis et de ses professeurs, de son père et de sa sœur, sur la route ou dans une maison abandonnée, on y découvrira pas à pas la propagation de l'épidémie dans le monde entier, mais surtout son apparition sur le sol américain. Découvrant peu à peu la panique et l'inquiétude qui s’immisce comme un virus chez chacun des êtres encore vivants et de notre si jeune Jenna.

Là encore, l'amour est le moteur. Le moteur pour continuer à avance, pour se surpasser, pour combattre ses peurs et ainsi se retrouver à faire certaines choses que seul l'apocalypses et l'amour pourraient nous pousser à faire. Jenna va au travers de ces chapitres, laisser l'enfant et l'adolescente derrière elle, pour devenir une jeune femme forte, capable de tenir tête à son père, de protéger sa sœur et qui ne reculera jamais devant la certitude de retrouver un jour sa mère encore en vie !

Combien cela va-t-il lui coûter ? Beaucoup...
Cette jeune fille en perdra sa jeunesse, son innocence et laissera derrière elle tout ce qu'elle ne pourra jamais plus être. Si on sait que tout fini bien, Jenna et sa petite sœur ne sont certainement pas à l'abri de rudes épreuves.


Ma conclusion ? Plus émouvante et plus "dure" que Red Hill, sans aucun doute dû au faite que cette histoire touche directement aux enfants. Mais aussi "belle", passionnante et écrite d'une main de maître. Je dirais même ingénieuse, puisque différents points de "Monsters" sont directement reliés à certains événements du premier livre. Un lieu, une personne, un zombie, une voiture..., bref, des détails tous créé pour lier les deux histoires à la perfection et constater le talent de l'auteur.

Personnellement j'ai absolument tout adoré, de la toute première page, au tout dernier mot. Du caractère des enfants, à celui de leur père. L'univers est parfaitement maîtrisé. Et même si à mon goût l'histoire de Scarlet, Nathan, Jenna & Co se suffit à elle même (après les réponses de Monsters), je ne dirais tout de même pas "non" pour que Jamie McGuire replonge de temps en temps dans ce genre d'univers et cela avec de nouveaux personnages. 



Extraits :


"- D'après le dernier bulletin d'information, ça se transmet comme la peste, expliqua Jerry. Il vous mordent, et si on ne vous abat pas sur-le-champ, vous tombez horriblement malade. E quand vous vous réveillez, vous n'êtes plus le même. (Il eut une moue navrée.) Comme dans les films. Putain, ils avaient complètement raison."

"- C'est ma mère, repris-je. Quand je m'écorche le genou, c'est elle que j'appelle. Quand je tombe malade, c'est elle que je réclame. Quand j'ai peur, je pleure pour qu'elle me réconforte. Et en cas d'apocalypse, je suis prête à aller jusqu'au bout du monde pour la retrouver."

Ma chronique sur le Tome 1 - Red Hill, de Jamie McGuire : ICI !
Disponible en version papier, chez J'ai lu à 14€ et en ebook à 11€99.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire