samedi 30 juillet 2016

Chantage à l'Elysée - Tome 2 : Péril au sommet, d'Elvire de Tomi.


Auteur : Elvire de Tomi.
Date sortie FR : Le 22 Avril 2016, aux éditions La Bruyère - 22€.
Genre : Polar, mêlant enquête policière, intrigue politique et histoire d'amour.


Note : 4.5/5

Synopsis :

"Trois mois après les attentas terroristes qui avaient frappé la capitale, tout semble être désormais rentrée dans l'ordre. Le président Dumas s'apprête à rencontrer ses homologues au sommet européen de Genève, et Léa et Julien filent le parfait amour. Pourtant, une ombre surgie du passé du policier risque bien de remettre en question leur bonheur tout neuf. Et le véritable ennemi que l'on croyait définitivement vaincu menace de revenir en force pour accomplir sa vengeance. Lorsque l'inimaginable se produira, comment Dumas réagira-t-il ? Saura-t-il protéger Léa, pour laquelle il éprouve encore beaucoup plus qu'il ne l'admet lui-même ? L'heure des choix a sonné. 

Voici enfin Péril au sommet, la suite des aventures palpitantes de nos héros charismatiques, à nouveau aux prises avec un groupe de terroriste aux exigences démesurées. Au fil des pages et des rebondissements, le lecteur se laisse entraîner avec délice de Paris à Genève, jusqu'à l'île de Malte, où le destin des personnages se jouera à un fil."


La Chronique :


Souvenez-vous, fin mai, je vous parlais du tout premier tome de cette série très prometteuse intitulée "Chantage à l'Elysée", - dont vous pouvez retrouver  ma chronique juste ICI ! - signé d'une jeune auteur adorable et talentueuse. - Je l'a remercie d'ailleurs de m'avoir à nouveau offert la possibilité de la lire avec "Péril au sommet", ce fut un véritable plaisir.


Un second tome qui n'a donc rien à envier à son prédécesseur et qui est même à mon avis encore meilleur ! C'est simple, j'ai eu l'impression qu'Elvire De Tomi avait gommé l'intégralité des petits défauts que j'avais relevé dans le premier tome, pour ne garder que le positif et, pour nous rendre tout simplement encore plus addictive à l'histoire de Léa, Stanislas et Julien. 

Ainsi, on y retrouve nos trois héros quelques semaines après les événements liés à Ries, - le chef terroriste de la VPR - et bien que cette histoire ne soit pas encore tout à fait effacé de leurs esprits, ils ont tous les trois repris le rythme de leur vie. Avec le bonheur, mais aussi les complications qu'une vie "normale" implique. Sans oublier bien sûre l'étroite collaboration entre Léa et le président Stanislas Dumas qui doit très prochainement les mener au sommet européen de Genève, où ils en profiteront pour aborder le sujet plus actuel que jamais avec leurs homologues : le terrorisme. Un sujet délicat qui fait à nouveau reposer beaucoup de pressions sur les épaules de la belle Léa, réveillant ses vieux cauchemars par la même occasion.
Mais si c'est à la veille de son départ que le passé de Julien décide de resurgir, cette dernière "surprise" et sa présence au sommet ne sont étonnamment pas les seuls soucis, ni les plus inquiétants, que Léa a à se faire en quittant la France... Elle ignore et ils ignorent vraiment tous à quel point l'épée de Damoclès qui flotte au dessus d'eux est dangereuse. Et que malgré la mort de Ries, la VPR est plus que jamais opérationnelle et surtout à redouter...

De quoi nous surprendre et nous intriguer finalement. Ce n'est pas une nouvelle histoire, avec un autre groupe terroriste et de nouveaux personnages que nous présente Elvire De Tomi, mais bel et bien une suite et une suite vraiment génial ! Car si les révélations m'ont beaucoup moins surprise en comparaison du premier tome, - probablement parce que j'étais déjà familiarisé avec l'univers - j'ai trouvé à l'inverse que l'intrigue était beaucoup mieux mené et, plus approfondi en tout point ! Du moins, - et cela malgré la triste actualité - je me suis, moi, retrouvée beaucoup plus absorbé par cette intrigue.
Ici, le sujet du terrorisme prend place un peu plus tard, mais maintient le sujet beaucoup plus longtemps et avec constance (environ les deux tiers du livre). Prise d'otage, fusillade, enlèvement, maltraitance, meurtre, poursuite... On passe à peu près par tout les points imaginables et on aime ça, parce que c'est plus réel, plus prenant, plus stressant aussi pour la survie de nos personnages. D'autant plus que toute cette intrigue se déroule sur très peu de jours et qu'on a de ce fait très peu de temps pour respirer, à l'inverse du premier tome où tout semblait à chaque fois un peu trop facile...


Quant aux personnages, je n'ai pas grand chose à ajouter à ma chronique du tome 1, ils sont toujours fidèles à eux même et je les apprécie tous énormément. J'aimerais juste, n'étant pas très fans des triangles amoureux que Léa ne traîne pas trop à prendre sa décision... Avant que ça en devienne "agaçant". Néanmoins pour le moment ce n'est pas du tout le cas et, même la dessus, je trouve qu'Elvire De Tomi manipule très bien ce triangle amoureux assez complexe, puisque moi même à l'instar de Léa je ne saurais lequel choisir.


Ma conclusion ? "Péril au sommet" me laisse donc un très agréable souvenir. Comme le premier tome, l'auteur à une très jolie plume, fluide, agréable à lire et un incroyable talent pour nous passionner avec une histoire qui se rapproche tellement d'une triste réalité. Et c'est là où s'est finalement assez "agréable", on entend parlé partout de ces monstruosités, de cette horreur, tout en ignorant où cela nous mènera... Ici au moins, Elvire De Tomi nous montre un peu d'espoir, une belle fin, pile quand on en a besoin, sans qu'on en soit démoralisé pour autant, tout en nous montrant les coulisses de tels situations. - D'autant plus que les histoires de chacun des personnages en parallèles sont tout autant passionnantes !

J'ai vraiment hâte de découvrir ce que nous réserve la suite !






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire