lundi 18 juillet 2016

L'héritière & La couronne (La Sélection 4&5), de Kiera Cass




Auteur : Keira Cass

Date sortie FR :  7 mai 2015 et 4 mai 2016 (17 euros)


Genre : Genre 


Note de L'Héritière : 5/5 

Note de La Couronne : 2.5/5 

 


Synopsis L'Heritière :

Une nouvelle sélection commence. 

Vingt ans après la Sélection d'America Singer, et malgré l'abolition des castes, la famille royale d'Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l'heure est venue de lancer une nouvelle Sélection. 

A dix-huit ans, la Princesse Eadlyn se sent prête à devenir reine. Elle l'est beaucoup moins à trouver un mari, au point que cette idée ne l'a même jamais effleurée. Quand elle consent finalement à ce que ses parents lui organisent une Sélection, Eadlyn voit son quotidien bouleversé par l'arrivée de ses 35 prétendants et la folie médiatique qui l'accompagne. Mais entre les raisons du coeur et la raison d'État, la Princesse va devoir faire des choix, et, au fil des semaines, se prendre à ce jeu dont dépend l'avenir d'Illeá...

La Chronique :


La selection est une de ces séries que je ne pensais pas du tout aimé et qui pourtant ma séduite au point de passer des nuits blanches à lire et d'enchainer les tomes sans pouvoir m'arrêter.

J'ai donc patiemment attendu que les deux tomes suivant sorte pour pouvoir faire de même avec ceux là !

Dans l’Héritière et la Couronne, on découvre donc l'histoire de Eadlyn, la fille de Maxon et d'America qui est supposé prendre la succession de son père comme elle est le premier enfant du couple. Nous découvrons donc la vie des personnages que l'on as aimé au cours des trois premiers tome tout en découvrant celle de la génération suivante. 


Nous allons donc apprendre à connaître Eadlyn qui prend sont rôle de prochaine souveraine très à cœur et se focalise beaucoup la dessus. Elle pense être capable de gérer tout cela seule et n'est donc pas très intéressé par la recherche d'un mari qui pour elle équivaut à donner à quelqu'un du pouvoir sur elle.

Lorsqu'on la découvre au début de L'Héritère, on peut voir une jeune fille attentionné et aimante avec sa famille mais qui a clairement été conditionné à devenir reine et donc prendre des décisions seules. On comprend cependant très vite que tout cela cache une peur d'être vulnérable et de s'ouvrir aux gens. Ce qui est quelque chose qui m'a beaucoup plus car il m'a été très facile de me reconnaître en elle et de comprendre ses états d’âme.
La voir évoluer d'une jeune fille fermé à une femme et reine qui n'a pas peur de ses sentiments fut une vraie joie et l'aspect le plus fascinant de ses deux tomes. Je dois aussi avouer que le coté féministe de ses livres n'est pas pour me déplaire non plus.

L'Hèritère est un livre plein de rebondissements où l'on découvre beaucoup de personnages attachants tout en ayant les anciens qui nous tiennent compagnie.

Cependant, même si L'Héritière a été un très bon tome que j'ai dévoré, j'ai refermé La Couronne déçu et un peu énervé.

Ce tome-ci est, dans un premier temps, un peu lent. On peut suivre les conséquences du cliffhanger du tome précédent qui pimentent un peu les choses, mais je me suis tout de même un peu ennuyé. L'histoire n'avance pas et il ne se passe rien de bien passionnant.
Dans la seconde partie, on sent bien que c'est la dernière ligne droite jusqu'à la fin car Eadlyn révèle enfin ses sentiments et certain personnages montre leurs vrais visages. C'est donc une fin explosive qui se profile à l'horizon.

Ce n'est malheureusement pas ce que j'ai eu.
En effet, quand les sentiments d'Eadlyn pour un de ses prétendants deviennent clairs, j'ai été surprise.
Difficile de ne pas voir ce qui se passait entre ces deux personnages, cependant j'ai tout de même eu la sensation que l'auteure avait changé d'avis entre les deux tomes sur la personne avec qui Eadlyn devait finir. De plus, même si j'appréciais ce personnage, il n'en restait pas moins ennuyeux et sans réel personnalité. Nous n'avons assisté qu'a très peu de moment où ce personnage là s'est démarqué des autres. Malheureusement, cela n'était pas assez pour que je sois vraiment enthousiasmé par leur relation. C'est pour cette raison que les sentiments d'Eadlyn pour ce personnage m'ont laissé l'impression que l'auteure souhaité choqué son audience dans les derniers chapitre du livre plutôt que de rendre leur histoire réel et attirante.

Beaucoup de choses n'ont aussi pas été assez développer à mon goût dans ce dernier tome ce qui m'a frustré, car certaines histoires qui pouvait obtenir une conclusion n'en ont pas eu et pour ce qui l'a été ce fut de manière trop rapide et avec beaucoup trop de facilité.

Ce que je retiendrai donc de ces deux tomes est le personnage d'Eadlyn qui est fort et touchant à la fois et dont l'évolution émotionnelle reste le point fort de ces deux tomes.



Extraits :

"- Tu sais comment ta mère et moi nous sommes rencontrés, a commencé papa.
j'ai levé les yeux au ciel.

- Tout le monde le sais. Votre histoire est devenue un conte de fées.

En entendant ça, leurs regards se sont adoucis et ils ont souri. Leur corps ont semblé se rapprocher subrepticement l'un de l'autre et mon père s'est mordu la lèvre en contemplant ma mère.
- Excusez-moi. Votre fille aînée est dans la pièce, au cas où vous l'auriez oublié."


"- Votre Majesté, a-t-il dit sur un ton suave en s'inclinant. 
- Altesse, ai-je rectifié. 
- Non, non. Appelez-moi juste Ean. 
Son sourire a creusé une de ses joues. 
- C'était une très mauvaise blague, ai-je répondu en riant. 
- Il fallait que je prenne ce risque. Il y a trente-quatre autres gars. Comment faire pour que vous vous souveniez de moi ?"





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire