mercredi 20 mars 2013

Le monde de la chasseuse de la nuit 1 : La première goutte de sang



Auteur : Jeaniene Frost
Date sortie US :9 février 2010
Date sortie FR : 2 décembre 2011
Genre :romance paranormale

Note : 3.5/5

Le Résumé : 
La nuit n'est pas sûre pour les mortels. Denise MacGregor ne sait que trop bien ce qui rôde dans l'ombre : sa meilleure amie Cat est une demi-vampire et elle est poursuivie par un démon changeforme. Sa survie dépend désormais d'un immortel que ses charmes ne laissent pas insensible. Il s'agit de Spade, un vampire vieux de plusieurs siècles aussi puissant que mystérieux. Denise éveille son désir, mais Spade sait qu il doit réfréner ses fantasmes face au cauchemar qu'ils affrontent tous les deux... Car à la première goutte de sang versée, ils seront tous deux perdus.


La Chronique : Présence de légers spoilers!

Aaaah Spade ! L'un de mes personnages préférés dans la série Chasseuse de la nuit. Après Vlad bien sur...  J'étais donc très existé quand j'ai ouvert ce tome qui lui est consacré avec Denise, que j'aime beaucoup aussi.

Résultat des courses, ce fut une lecture satisfaisante mais pas exceptionnelle non plus. L'intrigue est intéressante avec la chasse à l'ancêtre de Denise, les conséquences de ses marques par le démon, etc. C'est plutôt rythmé et de ce coté là on ne s’ennuie pas. On enchaîne les points de vue entre Denise et Spade, donc on as droit à des scènes de combat de temps en temps mais je dois dire qu'elle sont assez courte quand même. C'est relativement vite expédié pour passer à autre chose, ce qui au final est un peu dommage. On as assez d'action à se mettre sous la dent mais il ne faut pas en réclamer trop non plus...

On sait très bien que ce spin-off est une romance paranormale donc l'accent est mis sur Denise et Spade et l'évolution de leur sentiments/relation. Cependant, je m'attendais à mieux de ce côté là. L'histoire est classique. C'est toujours les mêmes « faux » obstacles qui les retiennent à part l'un de l'autre comme le fait que Spade trouve ça irrespectueux de s’intéresser à la meilleure amie de la femme de son meilleur ami à lui (héhé vous avez suivi ?) donc il va lutter contre ses sentiments alors qu'au final lorsqu'il l'apprends Bones est fou de joie et les félicite. Pas de bagarre, de menaces, de couteau planté dans le cœur, d'objets brisé...Nada. Alors qu'a écouter Spade au début du tome, Bones allait le tuer en l'apprenant.... Mouais on repassera hein. Après, on a bien entendu les quelques conflits sur la nature de Denise, la non-communication enfin bref pas besoin de faire un topo complet.

Malgré ça, j'ai vraiment apprécié ma lecture. C'est toujours un plaisir de se plonger dans un des livres de Jeaniene frost (malgré les scènes trop mielleuse qu'il y avait dans ce tome... Oui JF a écrit du mielleux j'en croyais pas mes yeux non plus...). L'histoire est comme toujours bien ficelé et agréable. De plus, le personnage qui m'a beaucoup surprise est Denise. Je ne pensais pas autant l'apprécié comme héroine. Elle se révèle courageuse, tête de mule, drôle, censé, attentionné, … C’était vraiment très agréable d'être dans sa tête. Spade aussi ne pas déçu. 

Mais il faut quand même que je vous parle de Ian. Oui c'est un connard mais à chaque livre je l'apprécie de plus en plus. On voit petit à petit un peu plus de ce personnage qu'on aime détester et malgré le fait qu'on puisse regretter ses méthodes pas forcément toujours approprié, c'est un personnage vraiment marrant et divertissant qui semble cacher bien des secrets mais surtout une réelle profondeur. J’espère qu'on aura un tome un jour centré sur lui parce qu'il le mérite. Ça risque d'être explosif ! 

Vous l'aurez donc compris ce tome est très agréable à lire mais ne recèle pas vraiment de surprise. Une chouette addiction à l'univers de la Chasseuse de la nuit donc mais sans plus.

Extraits :

Ian nageait sur place et ne paraissait pas le moins du monde surpris. 
-Bon, tu t'es calmé les nerfs. Est-ce que je peux remonter à bord sans que tu me frappes de nouveau? Ou bien est-ce que je reste ici à profiter de la faune marine?
-Et si tu barbotais jusqu'à ce que tu croises un requin? Comme ça, vous pourrez discuter de tous vos points communs, rétorqua Spade.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire