vendredi 28 mars 2014

Divergente - Tome 1 : Divergent, de Veronica Roth.


Auteur : Veronica Roth.
Date sortie US : Le 3 Mai 2011.
Date sortie FR : Edité aux éditions "Nathan", le 6 Octobre 2011 et rééditer en 2012 sous le titre de "Divergente". Aux éditions Nathan : 16€90.
Genre : Dystopie.

Note:  5/5
  
Synopsis:

"Cinq destins. Un seul choix.
Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions. À 16 ans elle doit choisir sa nouvelle appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d'aptitudes n'est pas concluant. Elle est divergente. Ce secret peut la sauver... ou la tuer."


La Chronique :

Des premières pages me donnant un avis mitigé, je n'aurais alors pas pu parier que j'irais jusqu'au bout du livre... Mais ma curiosité à eu raison pour une fois de me pousser à en lire plus ! Car ce livre m'a surprise là où je ne m'y attendais pas et j'ai adoré !

En bref, Divergent n'a pas forcément eu un démarrage des plus réussi : une narration lourde (particulièrement à cause de la rédaction à la première personne) et un personnage principal un peu trop effacé . On veut remuer Tris (Alias Béatrice) dans les premiers chapitres pour qu'elle nous impose au plus vite l'action que le livre nous promettait.
Mais heureusement, cette ambiance un peu trop pâlichonne se transforme assez vite en quelque chose de très intéressant, et à chaque chapitre, je m'apercevais que l'intrigue m’absorbait d'avantage. Pour être franche, une fois le cap des 100 pages passé, j'ai rarement vu les numéros défiler aussi vite...

J'ai comme été aspirée par l'ambiance que l'on découvre dans la faction du choix de Tris. Une ambiance strict, sans cœur et presque militaire. 
De nouveaux personnages secondaires interviennent également et sont pour la plupart très appréciable ! Quatre, le garçon qui nous ferait toutes craquer (bien oui, il en faut toujours un...) à un comportement assez étrange et finalement nous intrigue plus qu'autre chose. Christina et Will qu'on apprend très vite à apprécier pour leur amitié avec Tris. Et Peter, qui au contraire, nous pousse très vite à le détester. Quant à Tris, la narratrice et le personnage principal de ce livre : elle est LA personne qui progresse le plus dans celui-ci. Cet ensemble (l'intrigue, la divergence et les personnages secondaires) fini par changer sa personnalité, elle devient beaucoup plus "caractérielle" et quelqu'un qui ne se laisse finalement pas aussi facilement marcher sur les pieds ! Quant à son côté "prude" il ne nous dérange plus tellement....

Un monde qui n'est pas sans nous rappeler Hunger Games (sans le côté jeu et arène, mais plus pour les factions), mais qui sait imposer son style et se différencier totalement de ce dernier. Et là, on adore !

Au final, Béatrice remplit parfaitement ce qu'on aurait pu attendre d'une "divergente" et l'histoire également !

C'est un premier tome qui marque donc les bases sans nous ennuyer et qui promet de l'action dans ses suites. Espérons simplement que le second tome maintient ses promesses...


Sortie du film au cinéma le Mercredi 9 Avril 2014 ! De Neil Burger, avec Shailene Woodley (dans le rôle de Tris), Theo James (Quatre) et Zoë Kravitz (Christina)... Lien allociné : Ici !


Extraits :

"l y a plusieurs dizaines d'années, nos anciens ont compris que les guerres n'étaient causées ni par les idéologies politiques, ni par la religion, ni par l'appartenance ethnique, ni par le nationalisme. Mais par une faille dans la personnalité même de l'homme, par son penchant à faire le mal sous une forme ou une autre. Ils se sont donc séparés en factions dont chacune s'est donné pour mission d'éradiquer le travers qu'elle concidère comme responsable des désordres de ce monde.

Ceux qui condamnaient l'agressivité ont formé les Fraternels.
Ceux qui pointaient du doigt l'ignorance ont donné les Erudits.
Ceux qui blamaient la duplicité ont composé les Sincères
Ceux qui incriminaient l'égoïsme ont créé les Altruistes
Et ceux qui dénonçaient la lâcheté ont constitué les Audacieux"

"Je crois aux actes de courage ordinaire, au courage qui pousse une personne à prendre la défense d'une autre."
C'est une belle pensée."

"Je ne suis plus Tris la dévouée , ni Tris la courageuse.
A partir de maintenant il va sans doute falloir que je devienne plus que cela."

"- Des mites? Répète Will. T'as peur des mites?
- Pas juste une nuée de mites, se défend-elle. Genre... Une armée de mites. Partout. Avec tout ces ailes et ces pattes...
Elle frémit d'un air horrifié.
- Atroce, fait Will, railleur. ça c'est ma nana! Dur comme du coton."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire