samedi 31 octobre 2015

Malenfer, tome 2 : La source magique, de Cassandra O'donnell (Dès 9 ans).



Auteur : Cassandra O'donnell. - Illustré par Jérémie Fleury.

Date sortie FR : Sortie le 1er Avril 2015, aux éditions Flammarion jeunesse. Prix : 10€.


Genre : Fantasy, Jeunesse, Dès 9 ans.


Note : 5+/5  





Synopsis :


Le jour du Ténérit approche et les pouvoirs magiques de Gabriel ne cessent d’augmenter. Grâce à l’aide de maître Batavius, le sorcier de Gazmoria, il espère être prêt à temps pour affronter Malenfer, la forêt maléfique, avant qu’elle ne détruise la ville de Wallangar. Soutenu par sa petite soeur Zoé et ses trois amis Morgane, Ézéchiel et Thomas, le jeune sorcier se prépare au combat sans se douter qu’il devra faire face à un terrible dilemme...


La Chronique :


Là où le premier tome démarrait lentement, en prenant le temps et le soin de nous présenter les lieux, les personnages et l'intrigue, Malenfer : La source magique, ne tarde pas à nous plonger directement au cœur des palpitants mystères qui entourent Zoé et Gabriel.
L'arrivé de Batavius, sorcier de Gazmoria, que les parents des enfants ont envoyé pour sauver Wallangar de la forêt de Malenfer, ne fait d'ailleurs pas exception à la règle. S'il est avant tout présent pour aider Gabriel à maîtriser ses nouveaux pouvoirs, pour qu'il puisse le jour du Ténérit affronter Malenfer, il est également venu avec son lot de secrets, probablement aussi grand que ce que cache cette maléfique forêt...
Bonne ou mauvaise chose pour Gabriel, Zoé et leurs amis ? C'est une question à laquelle seule votre lecture pourra y répondre...

La magie s'immisce peu à peu dans la vie de Zoé et Gabriel, et prend dans "La source magique", une place à part entière dans l'histoire, à mes yeux l'une de ses principales qualités. L'intrigue prend enfin un rythme plus soutenu. Plus besoin de nous expliquer qui sont les professeurs, où le monde dans lequel se trouve la ville de Wallangar. Il y a des dragons, des magiciens, des loups-garous, des forêts magiques et des arbres dévoreurs d'humains... Il y a finalement énormément d'éléments dans ce livre, et pourtant tout est clair comme de l'eau de roche. L'auteur ne nous perd pas une seule seconde.
Ce tome ne prend plus de pincettes, les enfants grandissent et doivent faire face à des choses qu'aucun d'eux ne devraient avoir un jour à affronter. Digne de nos rêves et de la Fantasy que les adultes connaissent si bien. Et le plus épatant dans tout ça, c'est que Cassandra O'donnell utilise des ingrédients très simples, tout en ne prenant pas ses jeunes lecteurs pour des bébés. En d'autres mots : une parfaite alchimie.

Sans oublier bien sûre le talent de Jérémie Fleury ! J'étais déjà sous le charme des couvertures, mais les illustrations à l'intérieur, sur certains des chapitres sont également magnifiques. Je veux bien qu'il illustre Rebecca Kean, moi :D 

Ma conclusion ?
Honnêtement, je ne pensais pas pouvoir autant adorer un livre destiné aux enfants... Et pourtant, je n'ai vraiment aucune honte aujourd'hui à avouer que je suis littéralement tombée sous le charme de ce second tome, et que je n'ai pu stopper ma lecture qu'en apercevant les mots "à suivre..." sur la 216e page ! Ce tome est une petite pépite, que j'aurais tant désiré découvrir il y a de cela une dizaine d'année, pour me donner à l'instar du "Petit Prince" goût à la lecture et me prouver qu'il n'existait pas que les livres ennuyeux, tristes et monotones de l'école.

Bref, j'adore ! Je vous laisse découvrir ci-dessous de petits extraits des illustrations, mais également de la plume de l'auteur. De quoi j'espère, vous donner envie. 


Si ma chronique sur le premier tome vous intéresse, c'est ICI !



Extraits :


Thomas inspira profondément.
- Non. J'assume mon geste mais je ne le regrette pas. 
- Qu'est-ce que ça veut dire ? 
- ça veut dire que la prochaine fois, j'attendrai d'être sorti de l'école avant de casser le nez des idiots qui insultent Zoé.
Zoé lui jeta un regard estomaqué et le directeur passa la main dans ses cheveux en comptant jusqu'à dix pour éviter de se mettre à hurler. 
- Dehors, Thomas ! 

Tous appartenaient à des espèces différentes. Certaines d'entre elles étaient même ennemies. Les elfes haïssaient les nains et réciproquement, les walligows craignaient les sorcières, les loups-garous tuaient les trolls, les sorcières tuaient les loups-garous et les trolls détestaient tout le monde.
Bref, c'était un joyeux capharnaüm. 

- C'est Elzmarh, le dragon de mon frère, déclara Zoé en tentant de calmer les battements frénétiques de son cœur sans y parvenir vraiment.
L'air était si chargé de magie et de pouvoir qu'elle avait du mal à respirer.
- Un peu bizarre comme animal de compagnie, vous ne trouvez pas ?  fit Morgane en reprenant ses esprits. 
- Moi je préfère les chiens, ça prend moins de place, remarqua Thomas.
- Et puis ça coûte moins cher à nourrir, ajouta Ézéchiel.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire