lundi 16 juin 2014

Meg Cabot - Irréssitible ! : l'intégrale.


Auteur : Meg Cabot.
Titres originaux : Size 12 is not fat, Size 14 is not either, Big boned.
Titres VF : Une (irrésistible) envie de sucré, Une (irrésistible) envie d'aimer, Une (irrésistible) envie de dire oui.
Date sortie US : éditions Haper Collins, 2006, 2007.
Date sortie FR : éditions Albin Michel, 2007, 2008, 2009.
Date sortie de l'intégrale FR : éditions Albin Michel, 2013 (tome 1, 2, 3).
Genre : Comédie, Romance, Policier.

Note : 4/5

Synopsis :

"Heather Wells, ex-lolita de la pop, ne veut plus être victime de la mode. Sa vie d'avant, les paillettes et les larmes, non merci ! Avec son nouveau job, elle s'en donne à cœur joie. Quoi de mieux que des meurtres à élucider et des coupables à mettre en prison ?
De plus, le sublime garçon qui l'héberge - Cooper - est détective.
Imprudente et sexy, amoureuse et insolente, elle fait tourner la tête à tout le monde.
Cooper lui-même commence à fondre.
Jusqu'à susciter une irrésistible envie de lui dire oui !"


La Chronique :

Meg Cabot est un écrivain (ou écrivaine pour ceux que ça choque ^^) de talent et de grande renommée. Elle nous le confirme dans cette saga qu'est Irrésistible ! Vous savez, cette sensation qui nous tiraille le ventre ? Celle qui fait que vous ne pouvez vous empêcher, à la moindre minute de libre (quitte à être en retard au travail), de prendre un livre dans vos mains et de le dévorer à pleine dent ? C'est ce que j'ai ressenti avec le tome 1 de Irrésistible….et le tome 2 et 3… On suit l'histoire de Heather Wells, une ex-chanteuse professionnelle qui est devenu directrice adjointe dans un dortoir - euh...une résidence universitaire hihi - dans le premier but de pouvoir suivre des cours gratuitement à la fac. Elle est amoureuse de son locataire/ex-futur-beau-frère/détective-dont-elle-fait-la-comptabilité. Elle est amoureuse des gaufres, des donuts, des cafés viennois avec supplément de chantilly. Et elle est amoureuse de la vie ! Elle respire, et elle nous fait respirer. C'est ce qui m'a plu dans ce livre.  La légèreté de l'écriture, les débats intérieurs interminables, son imagination débordante… Et aussi les meurtres pour cette touche de suspense et d'adrénaline ! Je suis tombée sous le charme hihi
Comme cette chronique parle des tomes 1, 2 et 3, je tiens à préciser que j'ai été un peu moins emballé par le tome 3. Je l'ai trouvé plus court, on rentre vraiment directement dans l'énigme policière, et j'ai trouvé ça dommage. Est-ce parce que je les ai enchaîné ? Peut-être, mais en tout cas, si l'histoire des personnages n'avançait pas en même temps, le tome 3 m'aurait laissé un petit goût de déception. Je vous conseille une petite pause avant d'attaquer le dernier ;) quoique je dis dernier, mais il y a encore une suite ! Oui, oui ! Un tome 4 ! Je vous en parlerais sur une autre chronique hihi
Toujours est-il qu'Heather, Cooper et tout ce petit monde, deviennent bien vite attachants !!

Ce qui m'a poussé à lire ce livre ?

A la base, on peut dire que c'est ma sœur - mon fournisseur personnel et attitré de livres - qui m'a poussé à lire ce livre. Puis mon goût pour l'écriture de Meg Cabot, dont je n'avais pas lu un seul livre depuis deux ans (allez savoir pourquoi ?). La quatrième de couverture ne m'avait pas frappé plus que ça. Je m'étais dit "mouais ça peut être pas mal". Et j'ai bien fait d'essayer ! Voilà  qui prouve qu'il ne faut pas toujours se fier à sa première impression. Je connaissais l'auteur et son type d'écriture, je ne pouvais finalement qu'adorer ce livre !

En conclusion ?

Qu'est-ce que vous faites encore là ? Allez, vite, filez acheter ce livre nom d'un petit bonhomme !! Hihi de l'autodérision, des meurtres et une touche de romantisme : un bel équilibre pour un bon livre de comédie ! Ce que je n'oublierais jamais de ce livre ? La persévérance des personnages, cette force de continuer, ce besoin de justice, et le sentiment qu'une grande famille peut naître au delà des liens du sang.

Bonne lecture !


Extraits :

"- Euh... salut, Chris ! dis-je dans l’interphone. C’est moi.
- Qui ça moi ? demande Chris, d’une voix toujours agacée.
- Tu sais bien…, je réponds, sur le ton du flirt. Allez, laisse-moi entrer !
C’est alors que j’ajoute les cinq mots magiques. Ceux auxquels, à en croire les fiches de Justine, aucun étudiant (et Chris en est un, après tout) ne peut résister :
- J’apporte de la pizza !
Un silence. Puis la grille s’ouvre lentement."

"Tu ne peux pas savoir ce que c’est. Tu ne peux pas savoir ce que ça fait quand un seul individu tient ta vie et ton bonheur entre ses mains… et que cet individu se détourne de toi, et te repousse…"

"- Parce que, quarante-six, c'est la taille moyenne des femmes américaines. (Comme je viens tout juste de l'apprendre, grâce à un article du magazine People.) Est-ce que vous insinuez que la majorité des femmes sont grosses ?"

"Cooper s'agenouille et commence à inspecter sous le lit de la morte. Comment se concentrer dans ces conditions-là ? Je m'efforce de continuer à fureter, mais le derrière de Cooper est particulièrement beau. Le voir si joliment moulé par son jean délavé tandis qu'il se penche en avant m'empêche de prêter attention à quoi que ce soit d'autre, bien que l'heure soit des plus graves et tout le tralala..."


3 commentaires:

  1. Je ne les ai pas lus en version intégrale, mais au fur et à mesure de la sortie des tomes et j'avais adoré !!! :D

    RépondreSupprimer
  2. Depuis le temps que tu me parles des livres de Meg Cabot, je ne comprends pas pourquoi je n'en ai pas encore ouvert un !!!! Honte à moi !!! Mais je dois dire que pour le coup, celui me tente beaucoup. Ta première chronique est super ma belle ;)

    RépondreSupprimer
  3. Bravo pour cette première chronique ;)

    RépondreSupprimer